Agnès Buzyn : "La lutte contre le communautarisme doit être notre priorité"

La ministre de la Santé Agnès Buzyn est l'invitée des "4 Vérités" de France 2 jeudi 17 octobre.

franceinfo

"Nous avons une loi sur la laïcité qui nous protège depuis plus d'un siècle et nous y tenons. La lutte contre le communautarisme doit être notre priorité aujourd'hui. Le voile donne une conception de la femme qui n'est pas la conception d'égalité que la société française revendique. C'est le cas de beaucoup de religions quand elles s'expriment de façon rigoriste", explique Agnès Buzyn jeudi 17 octobre dans les "4 Vérités".

"La situation est complexe entre les femmes qui subissent et celles qui en font un acte politique. C'est une diversité de situation que nous avons à traiter. Ne traitons pas le symptôme : une femme voilée. Traitons la cause : une forme de prosélytisme ou de communautarisme", poursuit la ministre de la Santé.

Retraites : "On peut y arriver"

Le 5 décembre s'annonce comme une journée noire de mobilisation contre la réforme des retraites. "La réforme ne peut pas s'appliquer en 2025 pour l'ensemble de la société française. Nous avons besoin de temps pour amener certains régimes vers le régime cible présenté. Nous travaillons sur des durées de transition et des accompagnements profession par profession pour les rapprocher du régime cible", affirme-t-elle.

Réserver la réforme aux nouveaux entrants sur le marché du travail "serait très simple. Ça éviterait d'avoir des tensions et des inquiétudes. Mais ça nous obligerait à conserver 42 régimes de retraite pendant 70 ans. C’est amener à ce que la réforme s'applique à la fin du siècle", déplore Agnès Buzyn, qui conclut sur la réforme des retraites : "On peut y arriver, mais ça nécessite du travail".

La ministre de la Santé Agnès Buzyn à la sortie de l\'Elysée, mercredi 2 octobre 2019, à Paris.
La ministre de la Santé Agnès Buzyn à la sortie de l'Elysée, mercredi 2 octobre 2019, à Paris. (LUDOVIC MARIN / AFP)