À Toulouse, le pont de l'Ascension pousse les enseignants à la grève

Parce qu'ils souhaitent faire le pont de l'Ascension, et que le rectorat leur a refusé un congé vendredi 15 mai, des enseignants de Toulouse ont décidé de faire grève ce jour-là.

FRANCE 3

Le rectorat a changé d'avis alors les enseignants ont trouvé une parade : un préavis de grève pour pouvoir faire le pont. Ces professeurs de Toulouse entendent protester vendredi 15 mai contre cette décision de l'administration scolaire, qui avait d'abord accordé le pont de l'Ascension, avant de le faire travailler.

La surprise des parents

Les enseignants sont en colère contre ce revirement, notamment parce que certains avaient d'ores et déjà réservé des locations pour ce week-end. "On a décidé que vendredi, les collègues qui étaient dans cette situation, on leur donnait la possibilité de pouvoir continuer ce qu'ils avaient prévu", explique Patrice Soulier, enseignant, au micro de France 3. Les parents d'élèves ont eux du mal à comprendre ce choix du corps enseignant : "Il y a beaucoup de jours fériés au mois de mai et je trouve que c'est perturbant", estime une mère de famille.
Ce cas de figure ne se reproduira pas : l'année prochaine, toutes les écoles de France feront le pont de l'Ascension.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un enfant de 8 ans est entre la vie et la mort après avoir été renversé par une voiture à Toulouse (Haute-Garonne).
Un enfant de 8 ans est entre la vie et la mort après avoir été renversé par une voiture à Toulouse (Haute-Garonne). (FRANCE 3 MIDI-PYRÉNÉES )