Cet article date de plus de six ans.

Grève EasyJet : 38 vols annulés vendredi

Deux syndicats d'hôtesses et de stewards de la compagnie EasyJet ont appelé à la grève jeudi et vendredi. Ils réclament une meilleure gestion des plannings et la création d'une prime d'intéressement aux bénéfices. La direction annonce l'annulation d'environ un vol sur cinq ce vendredi en France.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Les vols au départ et à l'arrivée de Lyon-Saint-Exupéry seront les plus impactés © MaxPPP)

Ce sont les vols au départ et à l'arrivée de Lyon-Saint-Exupéry qui sont les plus impactés vendredi par le mouvement de grève des personnels navigants d'EasyJet. Seize navettes seront annulées en tout, en particulier vers Nantes, Brest ou Bordeaux.

Il y a également quelques perturbations au départ des aéroports de Toulouse-Blagnac, Nice, Orly, et dans une moindre mesure à Paris-Charles-de-Gaulle. Selon la DGAC, 17% des vols d'EasyJet dans l'Hexagone sont annulés,  auxquels il faut ajouter quatre vols au départ ou à l'arrivée de Barcelone et Milan.

Les grévistes veulent des planning de travail mieux gérés

Deux syndicats - l'Unac et le SNPNC-FO, majoritaire - ont appelé les hôtesses et stewards à la grève. Ils demandent que leurs plannings de travail soient mieux gérés. Actuellement, ils peuvent subir jusqu'à une vingtaine de changements au cours du mois, ce qui complique leurs vies de famille. Ils réclament aussi de meilleures conditions salariales.

La compagnie low-cost britannique affiche un bénéfice opérationnel en hausse de plus de 20% alors que les 1.000 salariés français ont vécu comme une gifle la baisse d'un quart de leur prime d'intéressement annuelle.

►►► [Voir l'état du trafic sur le site de la compagnie EasyJet](http://assistance.easyjet.com/request.do?view()=c%7b0ca0e570-cdd7-11e2-ef6e-000000000000%7d)

►►►  Pour voir la liste des vols du jour et voir si votre vol est concerné

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.