Fuel : les Français n'y renoncent pas

Avec la mise en place de nouvelles aides en début d'année 2019, le gouvernement avait voulu inciter les ménages à abandonner le fuel pour se chauffer. Un premier bilan montre que les particuliers sont très peu nombreux à avoir changé de chaudière.

France 2

Un couple de retraités a acheté une chaudière au fuel il y a quinze ans. Chaque année, elle leur coûte 1 200 euros en chauffage. Mais pour eux, dans cette maison près de Poitiers (Vienne), il est hors de question de changer d'appareil. Impossible d'installer le gaz, car ils n'ont pas les branchements nécessaires. Ils ne sont pas plus convaincus par les pompes à chaleur, qui émettent moins de CO2. 

3,3 millions de résidences principales équipées

Comme ce couple, malgré les incitations du gouvernement à délaisser le fuel avec des aides au changement de mode de chauffage augmentées en janvier 2019, beaucoup de Français restent réticents. En moyenne, 130 000 chaudières au fuel étaient remplacées chaque année jusqu'à présent, contre 150 000 en 2019, soit seulement 20 000 de plus. Le principal frein à un changement de mode de chauffage reste le coût. 3,3 millions résidences principales sont toujours équipées de chaudières au fuel en France. Pour l'instant, l'objectif du gouvernement de les supprimer d'ici dix ans semble difficilement atteignable. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un chauffage au fuel.
Un chauffage au fuel. (France 2)