VIDEO. Un grand fichier pour lutter contre la fraude

Pour combattre la fraude sociale, les montants des allocations et des aides seront recoupés avec les données du fisc.

FRANCE 2

La lutte contre la fraude sociale s'intensifie. Attestations de carte vitale falsifiées ou travailleurs au noir qui touchent le chômage, la fraude coûterait cinq milliards d'euros chaque année.
Désormais, les montants des prestations sociales seront systématiquement échangés et recoupés avec les données du fisc, détaille une équipe de France 2. C'est ce que vient de décider l'Assemblée nationale. Une mesure qui pourrait entrer en vigueur le 1er janvier 2016.

500 000 millions d'euros

L'objectif est clair : croiser les sommes touchées et déclarées afin d'avoir une vision globale de ce que récupère chaque assuré social.
Le député UMP des Yvelines, Pierre Morange, est le fer de lance de la mesure. "Bien entendu, il s'agit de lutte contre la fraude qui peut aussi bien intéresser l'assurance maladie, les indemnités chômage, l'aide personnalisée au logement". Selon lui, ce fichier pourrait rapporter plus de 500 millions d'euros supplémentaires.


Le JT
Les autres sujets du JT
Les contrôles sur les prestations familiales ont nettement augmenté en 2013, expliquant largement la hausse du nombre de fraudes détectées.
Les contrôles sur les prestations familiales ont nettement augmenté en 2013, expliquant largement la hausse du nombre de fraudes détectées. (MAXPPP)