Régularisations fiscales : une manne financière pour l'Etat

Avec la révélation du scandale "Panama Papers", de nombreux exilés fiscaux rapatrient leurs avoirs. France 2 fait le point.

FRANCE 2

2 milliards d'euros. C'est la somme que pourraient rapporter les régularisations fiscales dues aux révélations des "Panama Papers", qui ont eu l'effet d'un électrochoc pour certains exilés fiscaux. Ils sont nombreux à avoir déposé un dossier de régularisation auprès de la cellule dédiée à Bercy. Depuis plusieurs années, 46 000 contribuables ont rapatrié leurs avoirs, "qui vont de quelques centaines d'euros à 58,4 millions" détaille Jean-Paul Chapel, sur le plateau de France 2.

Le plus souvent des héritiers

Depuis 2013, 26,7 milliards d'euros ont ainsi été rapatriés par le fisc français, de contribuables exilés dans des paradis fiscaux. Ce qui a rapporté 4,55 milliards d'euros à l'Etat, entre amendes et pénalités. Le plus souvent, détaille le journaliste de France 2, "c'est un héritier, qui se retrouve propriétaire d'un compte caché à l'étranger, 9 fois sur 10 en Suisse". Selon Bercy, il reste encore de nombreux exilés fiscaux.
Le JT
Les autres sujets du JT
Le bâtiment du ministère des Finances à Bercy, dans le 12e arrondissement parisien.
Le bâtiment du ministère des Finances à Bercy, dans le 12e arrondissement parisien. (CHRISTOPHE LEHENAFF / PHOTONONSTOP / AFP)