Cet article date de plus de cinq ans.

"La fraude fiscale est plus ou moins admise par trop d'États"

Publié
Durée de la vidéo : 6 min.
DUEL ECO
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Henri Sterdyniak, membre des Économistes atterrés et le journaliste Étienne Lefebvre débattent du scandale "Panama Papers" ce mardi 5 avril dans le Grand Soir 3.

"La fraude fiscale est plus ou moins admise par un très grand nombre de pays. Les gouvernements ne font pas les efforts nécessaires pour lutter vraiment contre la fraude fiscale", estime Henri Sterdyniak, membre des Économistes atterrés, ce mardi 5 avril dans le Grand Soir 3.

"Sanctionner et boycotter les banques"

"C'est le grand paradoxe, estime le journaliste des Échos Étienne Lefebvre. Les États n'en font pas baisser et en même temps, on n'en a jamais fait autant depuis la crise de 2008 avec notamment la fin du secret bancaire. Qui l'aurait imaginé il y a quelques années ? Les choses avancent, mais ça ne va pas assez vite. Des affaires comme "Panama Papers" vont faire bouger les États".

L'économiste Henri Sterdyniak appelle à "sanctionner et boycotter les banques et les sociétés qui fraudent". Et Étienne Lefebvre d'ajouter : "Les banques ont un problème de réputation désormais. Le jeu des paradis fiscaux n'en vaut plus la chandelle".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.