Chèque : le nouvel Eldorado des escrocs

C’est le moyen de paiement le plus fraudé en France. Les arnaques ont augmenté de 20% en un an, et le montant des fraudes dépasse pour la première fois celles des cartes bancaires.

France 2

Il n’est plus rare de voir des établissements refuser les paiements par chèque. Et pour cause : depuis plusieurs années, les abus se multiplient. Jean-Louis Qach, buraliste à Paris, se souvient de "beaucoup de chèques impayés" lorsqu’il a débuté son activité, il y a 10 ans. En 2019, la fraude au chèque atteignait 540 millions d’euros, plus que les cartes bancaires alors qu'il ne concerne que 6% des transactions. 

La cible des fraudeurs 

La cause de ces nombreux abus ? Les chèques n’ont guère changé depuis 20 ans. De plus en plus souvent, ils sont crées de toutes pièces par les fraudeurs. "Sur la carte, le virement, le prélèvement, on a des taux de fraude extrêmement maitrisés et qui sont plutôt orientés à la baisse sur des périodes longues, donc pour les fraudeurs, il est plus simple d’attaquer le chèque", explique Julien Lasalle, chef du service de surveillance de la Banque de France. L’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement présentera l’année prochaine de nouveaux outils pour lutter contre la fraude.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le chèque pourrait bientôt disparaître au profit de la carte bancaire.
Le chèque pourrait bientôt disparaître au profit de la carte bancaire. (MYCHELE DANIAU / AFP)