Carte bancaire : "Perceval", la plateforme de la police et de la gendarmerie pour lutter contre les fraudes

Le gouvernement lance lundi 17 septembre une campagne de sensibilisation contre les faux sites administratifs. Les gendarmes ont une plateforme pour repérer les signalements de fraudes à la carte bancaire.

FRANCE 2

Lundi 17 septembre, le gouvernement lance une campagne de sensibilisation contre les faux sites administratifs. Les gendarmes, eux, possèdent une plateforme spécialisée pour les fraudes à la carte bancaire. Le 22 juillet dernier, Guillaume Terrien découvre que près de 700 € de son compte se sont volatilisés en billets d'avion et autres achats. À l'origine de ces dépenses : un escroc qui pirate son compte Airbnb. Guillaume fait partie des plus d'un million de ménages victimes d'escroqueries bancaires. 

12 millions d'euros de fraudes recensées en trois mois

Ce chiffre a été multiplié par deux en quatre ans et les façons de frauder sont nombreuses : détournement de coordonnées ou d'identifiants, contrefaçons de carte bancaire, utilisation de code confidentiel ou encore vol de données en caisse. Les policiers et les gendarmes ont donc lancé une plateforme numérique, accessible 24h sur 24, appelée Perceval. Elle permet aux victimes d'effectuer un signalement, sans avoir à se déplacer. Six enquêteurs se chargent ensuite de traquer le fraudeur. Ce signalement ne remplace pas une plainte, mais permet aux enquêteurs de démanteler des réseaux plus organisés. Au total, depuis le lancement de la plateforme en juin dernier, les gendarmes ont récolté près de 700 signalements par jour, soit près de 23 000 en trois mois et l'équivalent de 12 millions d'euros de fraudes. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Six grands sites français de commerce en ligne lancent, vendredi 27 avril, un Black Friday de printemps.
Six grands sites français de commerce en ligne lancent, vendredi 27 avril, un Black Friday de printemps. (MAXPPP)