Chèques : la fraude explose

Les fraudes et escroqueries liées à l'utilisation des chèques ont augmenté, alors qu'elles baissent pour les cartes bancaires, les prélèvements ou les virements. Pourquoi ce moyen de paiement est-il plus risqué que les autres ?

Voir la vidéo
FRANCE 2

Le chèque, falsifiable facilement en trafiquant un chiffre ou en imitant une signature, serait-il devenu le moyen de paiement le moins sûr ? Selon un rapport, les fraudes auraient augmenté de 9% en un an pour un montant total de 24 millions d'euros. En conséquence, des commerçants affichent maintenant en toutes lettres refuser le paiement par chèque. C'est le cas de ce restaurant et de cette boutique de vêtements.

Les cartes bancaires plus difficiles à pirater qu'avant

Montant moyen de ces fraudes : 8 100 €. Si les escrocs utilisent de plus en plus les chèques, ils trafiquent en revanche de moins en moins les cartes bancaires. Moins 9,5% de fraude cette année, soit 38 millions d'euros. Selon la Banque de France, elles sont devenues plus difficiles à pirater. Pour lutter contre les escroqueries, la banque de France a mis en ligne ce site internet qui permet à chacun de vérifier la validité des chèques qu'il a reçus.

Le JT
Les autres sujets du JT
La fondation France Générosités constate une baisse drastique des dons aux associations depuis la transformation de l\'impôt sur la fortune en impôt sur la fortune immobilière.
La fondation France Générosités constate une baisse drastique des dons aux associations depuis la transformation de l'impôt sur la fortune en impôt sur la fortune immobilière. (JULIO PELAEZ / MAXPPP)