Cet article date de plus de huit ans.

François Hollande sur Canal + : le président attendu sur l'emploi

François Hollande est invité de Canal + ce dimanche à 12h30. Lors de cette émission spéciale de deux heures, en clair et en direct, le président de la République devrait dresser le bilan de ses trois premières années à l’Élysée et annoncer ce qu'il compte faire d'ici la fin de son quinquennat, notamment en matière d'emploi. Quelles sont ces chances d'inverser la courbe du chômage d'ici 2017 ?
Article rédigé par Isabelle Raymond
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Selon les dernières prévisions de l'Insee, le taux de chômage continuera d'augmenter en France au rythme de 0,1 point par trimestre en 2015 pour atteindre au 30 juin 10,2% en métropole (10,4% en incluant l'Outre-mer) © Maxppp)

François Hollande a déjà déclaré qu'il ne se représenterait pas en 2017 si le chômage ne baissait pas d'ici là.

Quelles sont ses chances de succès ? Peut-il inverser la courbe du chômage ? On compte près de 600.000 chômeurs de plus sans aucune activité depuis l'élection présidentielle de mai 2012. Et l'inversion de la tendance, ce n'est pas pour tout de suite si l'on en croit l'Insee qui table sur un taux de chômage en hausse, pour atteindre 10,2% de la population active à la mi 2015, un niveau jamais atteint depuis 18 ans.

Certes, plusieurs indicateurs sont encourageants, la baisse de l'euro et du pétrole, les faibles taux d'intérêts, les taux de marges des entreprises qui se redressent, mais ce n'est pas encore suffisant. Il faut minimum un point et demi de croissance pour créer de l'emploi selon les économistes. Or, le gouvernement, lui-même, ne table que sur 1% cette année. Il est plus optimiste pour l'an prochain. Selon le ministre des Finances Michel Sapin, 2016 sera l'année de l'inversion de la courbe du chômage.

François Hollande, lui, a déjà épuisé presque toutes ses cartouches pour tenter de faire baisser le chômage : emplois aidés, CICE, pacte de responsabilité en faveur des entreprises et récemment incitation fiscale à l'investissement. Une politique de l'offre qui tarde à donner des résultats.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.