Whirlpool : un sèche-linge en guise d'augmentation

Alors qu'elle s'apprête à fermer le site d'Amiens (Somme), la direction de Whirlpool propose à ses salariés un sèche-linge en guise d'augmentation. Les salariés s'indignent.

France 2

Les syndicats sont déjà prêts à reprendre les piquets de grève. En négociations annuelles hier 28 mars, la direction de Whirlpool leur a proposé un sèche-linge en guise d'augmentation de salaire. Inacceptable pour de nombreux salariés. "C'est n'importe quoi, on n'a jamais vu ça", s'étonne un salarié.

Un cadeau d'adieu qui passe mal

Le géant américain délocalise sa production en Pologne, l'usine d'Amiens (Somme) va fermer dans deux mois et, même si le site sera repris par un industriel, 100 des 280 salariés perdront leur emploi. Un sèche-linge en guise de remerciement, la pilule est difficile à avaler. Les salariés n'en reviennent toujours pas. "On produit plus qu'auparavant alors qu'on va fermer et on n'a rien du tout en augmentation...", déplore une autre salariée de Whirlpool. La direction n'a pas souhaité répondre à nos questions, une nouvelle réunion de négociations est prévue ce jeudi 29 mars.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le site Whirlpool d\'Amiens (Somme) en janvier 2017.
Le site Whirlpool d'Amiens (Somme) en janvier 2017. (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)