Whirlpool : un accord pour les salariés

Après deux semaines de grève, les salariés de l'usine Whirlpool d'Amiens ont voté vendredi la reprise du travail. Un accord sur le plan social a été trouvé entre syndicat et direction.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est la fin de longues journées de blocage. Vendredi 5 mai, les syndicats de Whirlpool ont signé un accord avec la direction. En trois jours de négociations, ils ont réussi à faire grimper les indemnités de licenciement. Une petite victoire sans réconfort, l'usine fermera quand même en 2018. Les syndicats se sont mis d'accord sur la durée du congé de reclassement et sur des indemnités supplémentaires qui permettront aux plus anciens salariés de toucher jusqu'à 80 000 euros.

"Trouver une solution viable pour l'usine et ses employés"

Pour la direction qui ne s'exprime que par communiqués : "la priorité absolue de Whirlpool dans les prochains jours (...) permettre l'émergence d'une solution viable et de long terme pour l'usine et ses employés". Trouvé un nouveau patron c'est l'espoir de nombre de ces salariés. La fermeture du site est prévue en juin 2018, l'usine sera délocalisée en Pologne. 290 salariés et près de 350 intérimaires et sous-traitants pourraient se retrouver sans emploi.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'usine Whirlpool d\'Amiens lors d\'une manifestation de ses employés, le 25 avril 2017.
L'usine Whirlpool d'Amiens lors d'une manifestation de ses employés, le 25 avril 2017. (DENIS CHARLET / AFP)