Amiens : Whirlpool ferme ses portes

Victime de la délocalisation, l'usine picarde était devenue, lors de la dernière campagne présidentielle, un véritable enjeu électoral.

France 2

Sur les 280 salariés du site Whirlpool d'Amiens (Somme), 180 continueront à travailler dans la nouvelle entreprise du repreneur local. Si d'autres partiront en préretraite, 40 ne savent toujours pas ce qu'ils vont devenir. L'usine picarde s'était retrouvée au coeur de l'actualité en avril 2017, lorsque Marine Le Pen et Emmanuel Macron y avaient fait des visites remarquées entre les deux tours de l'élection présidentielle.

Macron chahuté entre les deux tours

La présidente du Front national était venue rencontrer les salariés en grève, tandis qu'Emmanuel Macron, alors en réunion avec les syndicats en centre-ville, avait dû improviser un déplacement sur le site, dans des conditions houleuses. La nouvelle société qui va exploiter l'usine compte assembler des voitures électriques ou produire des casiers frigorifiques.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'usine de Whirlpool d\'Amiens, en janvier 2017
L'usine de Whirlpool d'Amiens, en janvier 2017 (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)