Amiens : Emmanuel Macron revient à l'usine Whirlpool

C'était une promesse de campagne du candidat Macron. Le président retourne ce mardi 3 octobre sur le site de l'usine Whirlpool à Amiens. Menacée de délocalisation, elle avait cristallisé les débats durant la présidentielle.

France 2

Entre les deux tours de l'élection présidentielle, le 26 avril, les deux rivaux du second tour, Emmanuel Macron et Marine Le Pen, se succédaient sur le parvis de l'usine Whirlpool à Amiens (Somme). Six mois plus tard, Emmanuel Macron élu, les ouvriers n'attendent pas grand-chose du nouveau chef de l'État, qui revient les voir ce mardi matin. Pourtant, le mois dernier, les salariés retrouvaient le sourire.

Un site en conversion

Un industriel picard, Nicolas Decayeux, est choisi pour reprendre le site. Il rachète l'usine avec ses fonds personnels. Avec l'aide de l'État, des collectivités et de Whirlpool, il investira 21 millions d'euros sur trois ans. Fini les sèche-linge, les lignes de montage d'Amiens fabriqueront des casiers réfrigérés et des chargeurs pour voitures. Mais les sous-traitants locaux de Whirlpool devraient mettre la clef sous la porte. Des entreprises qui emploient près de 200 personnes dans une région où le chômage dépasse déjà les 12%.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron, le candidat d\'En marche ! à la présidentielle, en déplacement à l\'usine Whirlpool d\'Amiens (Somme), le 26 avril 2017.
Emmanuel Macron, le candidat d'En marche ! à la présidentielle, en déplacement à l'usine Whirlpool d'Amiens (Somme), le 26 avril 2017. (ERIC FEFERBERG / AFP)