Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Les salariés de Virtuose s'opposent à la vente de leur outil de travail

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
FRANCE 3 ALSACE
Article rédigé par
France Télévisions

Ils ne comprennent pas pourquoi la société, basée à Hirsingue, dans le Haut-Rhin, a été placée en liquidation judiciaire alors qu'un repreneur s'était porté candidat.

A Hirsingue, dans le Haut-Rhin, les salariés de Virtuose ont décidé de tout faire pour empêcher la vente aux enchères de leurs machines-outils, rapporte France 3 Alsace. Ils ne comprennent pas pourquoi l'entreprise textile alsacienne, dont la cour d'appel de Colmar a prononcé la liquidation judiciaire en juin, doit fermer alors qu'un repreneur s'était porté candidat. Jeudi 10 octobre, ils ont bloqué les visites des acheteurs potentiels en formant une chaîne humaine avec des élus alsaciens.

Les salariés ont reçu, jeudi, le soutien d'Arnaud Montebourg. Dans un entretien aux Dernières Nouvelles d'Alsace, le ministre du Redressement productif s'est élevé contre le sort réservé à Virtuose, au nom de la lutte pour le "Made in France". Le ministre dénonce un "gâchis économique et social". "Cette liquidation n'a aucun sens et elle coûte très cher à la collectivité", souligne-t-il. Arnaud Montebourg dit avoir écrit au procureur de la République pour souligner l'importance pour la filière alsacienne du projet de reprise de l'entrepreneur français Pierre Schmitt.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Entreprises

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.