VIDEO. Etre patron, ça s'apprend

Savoir gérer des employés, faire preuve d'autorité à bon escient, ce n'est pas évident. Mais cela se travaille. Reportage de Catherine Rougerie, de France 2.

Voir la vidéo
C.Rougerie /France 2

A priori, cela peut sembler aller de soi. Mais être un bon chef n'est pas si simple. Un patron de PME sur trois s'estime d'ailleurs insuffisamment formé en la matière. Or, ce savoir-faire s'acquiert. Jean-Marc Despres, le patron d'iD2, un groupe de conseil et service informatique en témoigne, dans ce reportage de Catherine Rougerie, pour France 2. 

Si le matin, son premier geste consiste aujourd'hui à saluer ses salariés, il était beaucoup moins à l'aise face à ses équipes quand en 2010, il est passé d'un seul coup de 25 à 115 salariés sous son autorité. Jean-Marc Despres explique qu'à l'époque, il n'assumait pas cette position de dirigeant et cela se ressentait dans son comportement quotidien : pas assez à l'écoute, trop pressé, trop centré sur lui-même. "Je ne donnais pas assez d'explications sur là où je voulais aller. Cela me mettait dans une position autoritaire, car les gens ne faisaient pas ce que je leur avais demandé."

Un coach et des formations

Pour s'améliorer, notamment dans sa gestion de l'autorité, le patron d'iD2 suit une formation depuis trois ans. Avec son coach, il analyse les tensions qui peuvent naître avec les salariés. Il a ainsi appris que "la clé à changer les gens n'existe pas" et se remet davantage en question.

Selon un sondage Enov Research, pour 78% des actifs, l'autorité d'un manager doit être liée à ses compétences ; à son poste hiérarchique pour seulement 19% des personnes interrogées. Pour Mathieu Maurice, consultant en ressources humaines, en période de crise, "les salariés ont besoin d'être rassurés sur leur avenir. Il y a aujourd'hui un rejet de l'autorité basée sur le seul titre, et l'autoritarisme". D'où la nécessité accrue, pour un dirigeant, de savoir faire face à ces comportements et ces attentes d'employés.

Dans les locaux du siège de l\'organisation patronale Medef, à Paris, le 11 février 2013. 
Dans les locaux du siège de l'organisation patronale Medef, à Paris, le 11 février 2013.  (JACQUES DEMARTHON / AFP)