Cet article date de plus de six ans.

Une dizaine de producteurs de yaourts dans le collimateur de l'Autorité de la concurrence

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Après les producteurs de produits de lessive et de shampooings, ce sont désormais les producteurs de yaourts qui sont dans le viseur de l'Autorité de la concurrence. Une équipe de France 3 revient sur l'affaire.

Une dizaine de producteurs de yaourts se seraient mis d'accord pendant des années sur une politique tarifaire et commerciale. Une sorte de cartel du yaourt se serait organisé au détriment des consommateurs.

Selon Le Figaro, entre 2006 et 2012, les principaux fabricants de yaourts se seraient réunis dans des restaurants et des hôtels parisiens dans le plus grand secret. Autour de la table, on retrouve Yoplait, Lactalis... mais également des PME comme Laïta et Alsace lait.

Des prix de 20 à 25% plus élevés

Pendant ces réunions, ils se seraient entendus sur le prix des yaourts, fromages frais ou crèmes de dessert, vendus sous des marques de supermarché. Résultat : le consommateur ne fait pas une si bonne affaire.

Selon certains experts, ces ententes illégales entre industriels gonfleraient les prix de 20 à 25%. Après trois ans d'enquête, l'Autorité de la concurrence s'apprêterait à infliger des sanctions financières.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Entreprises

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.