Cet article date de plus de sept ans.

Travaux publics en crise : l'activité a chuté de 8% en un an

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Travaux publics en crise : l'activité a chuté de 8% en un an
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le secteur des travaux publics connaît sa pire année depuis 30 ans. Près de 300 faillites ont été observées depuis le 1er janvier. Explications.

Routes, ponts, lignes de chemin de fer, chaussées... les chantiers sont de moins en moins nombreux en France, comme un coup d'arrêt pour les 8 000 entreprises de travaux publics. Leur activité a chuté de 8% en un an. L'activité se fait de plus en plus rare. Moins 20% de chiffre d'affaires en un an pour l'entreprise Speyser. Le patron a dû se séparer de huit intérimaires sur les 10 qu'il faisait travailler régulièrement. "Là actuellement, on n’a aucune perspective", note Fabien Bronner, PDG.

33 000 emplois supprimés

Ils sont nombreux à licencier. En France, 33 000 emplois ont été supprimés dans les travaux publics depuis 2008, 15 000 rien que cette année. À l'origine de cette crise, l'effondrement du nombre de chantiers menés par l'État et les collectivités locales en manque d'argent. Seule lueur d'espoir, le plan de relance autoroutier de trois milliards d'euros annoncé par l'État. Ses premiers effets devraient se faire sentir fin 2016.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.