VIDEO. Travail du dimanche : le rapport Bailly prône plus d'ouvertures exceptionnelles

Le rapport de Jean-Paul Bailly qui sera rendu lundi, prévoit que les magasins pourront accueillir les clients dix à douze dimanches par an, au lieu des 5 ouvertures autorisées.

CHRISTELLE MERAL et NICOLAS METAUER - FRANCE 2

L'ex-patron de la Poste Jean-Paul Bailly doit rendre, lundi 2 décembre, son rapport au gouvernement sur l'épineux dossier du travail dominical. Commandé après une fronde de plusieurs enseignes de bricolage, dont Leroy Merlin et Castorama, qui avaient bravé, en région parisienne, une décision de justice leur interdisant d'ouvrir le dimanche, ce rapport devrait servir de base à une nouvelle législation.

Le rapport prônerait une extension du nombre d'ouvertures exceptionnelles sur autorisation des maires, qui passerait de cinq à douze par an. Il appellerait aussi à une remise à plat des critères définissant les deux types de zones où le travail dominical est autorisé. Les actuelles entre les zones touristiques et les "périmètres d'usage de consommation exceptionnelle" (PUCE) entretenant les distorsions.

A Paris, les grands magasins du boulevard Haussmann, au premier chef les Galeries Lafayette et Le Printemps, réclament de longue date de pouvoir ouvrir. Le fondateur de Bricorama, rencontré par France 2, souhaite quant à lui "une situation égalitaire".

13/12/2012 - Illustration du magasin BRICORAMA, situe au 22-28 avenue Simon Bolivar a Paris. Bricorama devra fermer ses magasins le dimanche
13/12/2012 - Illustration du magasin BRICORAMA, situe au 22-28 avenue Simon Bolivar a Paris. Bricorama devra fermer ses magasins le dimanche (V. WARTNER / 20 MINUTES / SIPA)