VIDEO. Travail le dimanche : doubler le salaire est irréaliste, selon Emmanuel Macron

Les compensations ne seront pas fixées par la loi, mais "par les branches, les territoires ou les entreprises", a affirmé le ministre de l'Economie, jeudi, sur RTL. 

RTL

Quelle compensation pour les travailleurs du dimanche si le projet de loi Macron est adopté ? Aux questions du montant minimum et du doublement du salaire, le ministre de l'Economie, invité de RTLjeudi 11 décembre, répond : "Faites deux secondes l'épreuve du réel, doublez le salaire, voyez si un petit magasin peut payer double. Il fermera." 

Aux secteurs ou aux entreprises de fixer la compensation

Le projet de loi Macron entend systématiser les compensations pour les dimanches travaillés, mais ne prévoit pas de montant minimum. La compensation doit être fixée par des accords de branche, de territoire ou d'entreprise.

"Je pense que la loi doit poser un principe et ensuite, quand on croit au dialogue social, il faut y croire jusqu'au bout (...) et c'est au niveau de la branche ou du territoire ou de l'entreprise que les règles peuvent être définies intelligemment", a affirmé le ministre de l'Economie.  

Le ministre de l\'Economie, Emmanuel Macron, prononce un discours au congrès de l\'union nationale des professions libérales, à Paris, le 5 décembre 2014.
Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, prononce un discours au congrès de l'union nationale des professions libérales, à Paris, le 5 décembre 2014. (PATRICK KOVARIK / AFP)