Un an après... l'entrée en vigueur du travail du dimanche

Il y a un an, la loi Macron I, qui autorise le travail le dimanche, entrait en application. Le gouvernement espérait que les grandes enseignes donnent l'exemple, mais ça n'a pas été le cas.

France 3

Le 18 octobre 2015 est un dimanche un peu spécial. Des magasins habituellement fermés ouvrent leurs portes. La date marque l'entrée en vigueur de la loi sur le travail du dimanche. Dans Paris, des zones touristiques sont créées pour inciter les touristes à faire plus de shopping. Pour les salariés volontaires, des compensations sont prévues. Pour chaque enseigne, les négociations entre partenaires sociaux et patronat s'engagent afin de pouvoir ouvrir. Mais à Paris, aucun accord n'est trouvé pour les grands magasins. Le 7 février 2016, Cannes, Nice ou Deauville ouvrent également leurs commerces. Puis le 14 février, les gares de Paris, Bordeaux ou Marseille mettent la loi en application.

Des accords trop rares

Pour autant, des villes comme Nantes ou Lille manquent à l'appel. Les responsables politiques locaux sont farouchement opposés à cette loi. Le 6 mai, le BHV-Marais est le premier grand magasin parisien à ouvrir le dimanche. À ce jour, les commerces ayant trouvé des accords sont encore peu nombreux. Les plus emblématiques comme la FNAC, Apple ou les grands magasins du boulevard Haussmann gardent leurs portes closes. Sans ces grandes enseignes, difficile d'attirer les consommateurs et de pousser les autres boutiques à lever leur rideau.

Le JT
Les autres sujets du JT