Temps de travail : Bouygues Telecom renégocie les RTT

Bouygues Telecom relance le débat sur le temps de travail. L'opérateur planche sur un projet de suppression des RTT en échange d'une hausse de salaire. La durée du travail serait également revue. En interne, la mesure fait débat.

France 2

Supprimer les RTT, c'est ce que s'apprête à proposer Bouygues Telecom à ses 7 500 salariés en échange d'une hausse de salaire. À l'entrée de ces bureaux en région parisienne, les avis sont partagés. "Je ne serais pas prête à sacrifier mes RTT, j'aime bien mes jours de congé", affirme une salariée. À l'inverse, un autre employé pense "que tout le monde sera content de récupérer un peu plus de salaire en ces temps compliqués". Selon le projet d'accord, les téléconseillers pourraient par exemple renoncer à leurs 23 jours de RTT.

La CFDT dénonce une dégradation des conditions de travail

Leur temps de travail diminuerait alors à 35h par semaine. 2% de salaire en plus à la clé, soit 28 euros net par mois en moyenne. Pas suffisant selon la CFDT qui dénonce une dégradation de conditions de travail. "Qui dit travailler 23 jours en plus, dit 23 jours à être dans les transports, parfois deux heures aller-retour, 23 jours en plus à se poser la question de la garde des enfants", explique Nicolas Gatineau, délégué syndical CFDT Bouygues Telecom. Pour les salariés actuels, cela reste basé sur le volontariat, mais pour les nouveaux salariés, pas de choix possible à partir du 1er octobre si l'accord est validé : régime des 35h et aucune RTT.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le siège de Bouygues Telecom, le 23 juin 2015, à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine).
Le siège de Bouygues Telecom, le 23 juin 2015, à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine). (ERIC PIERMONT / AFP)