Cet article date de plus d'un an.

Télétravail sur le lieux de vacances : "Il y a une quête de liberté" d'organisation, analyse un sociologue

Selon l'architecte Mathieu Lefranc, sociologue des organisations, les principaux concernés sont les cadres, des managers ou des professions "assez spécialisées". 

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min
Un homme télétravaille dans sa cuisine. (SYLVIE CAMBON / MAXPPP)

"Il y a une quête de liberté" d'organisation du travail, analyse l'architecte Mathieu Lefranc, sociologue des organisations, dont le cabinet Génie des lieux publie une étude* qui révèle que 35% des Français vont télétravailler depuis leur lieu de vacances cet été.

franceinfo : Qui sont les plus concernés par cette pratique ?

Mathieu Lefranc : A priori les plus concernés ce sont des cadres, des managers ou des professions assez spécialisées. Il y a plusieurs profils différents : on observe une majorité de personnes qui vont adosser des jours de télétravail sur leurs vacances, ce qui leur permettra d'être un peu plus longtemps sur le lieu de vacances. Et puis, il y a une proportion qui est quand même beaucoup plus faible puisque 11% des répondants vont travailler à distance tous les jours sur leur lieu de vacances. Cela permet de partir en vacances, d'accompagner la famille, même sans vacances.

Cela montre quoi selon vous ?

C'est surtout la recherche de liberté d'organisation, qui est mise en évidence ici, c'est-à-dire le choix dans ses horaires, le choix dans son lieu de travail et le choix de travailler un petit peu quand on veut, en fait. Puisque loin de l'entreprise, loin des collègues, des supérieurs, on peut faire le choix de travailler de manière intensive le matin puis faire une sieste l'après-midi, et s'y remettre à 17 heures avant l'apéro. Donc, il y a une quête de liberté qu'on voyait déjà émerger dans les lieux traditionnels du travail à travers les aménagements actuels et qui, aujourd'hui, déborde largement ces lieux traditionnels.

Est-ce que les hébergements s'adaptent à tout cela ? Faut-il désormais un bureau pour pouvoir louer son appartement ou sa chambre d'hôte ?

En tout cas, la demande est assez forte du côté des travailleurs vacanciers, puisque l'étude met en évidence que 92% des personnes qui vont travailler sur leur lieu de vacances recherchent une très bonne connexion wifi. Il y en a aussi 65% qui recherchent des espaces de travail aménagés, soit une pièce dédiée, soit une salle de réunion, du matériel de bureau. Et parallèlement à ça, 59% de ces travailleurs vacanciers vont aussi rechercher des services complémentaires pour la garde d'enfants, par exemple.

*Cette enquête a été réalisée auprès de 3 402 personnes salariées et réparties sur l’ensemble du territoire français. Un sondage effectué en ligne, sur le panel propriétaire BuzzPress France, selon la méthode des quotas, durant la période du 17 au 22 juin 2022.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.