Cet article date de plus de neuf ans.

Skype commence à diffuser des publicités pendant les appels gratuits

Ces publicités non sonores apparaissent dans la fenêtre Skype des internautes qui se servent de la version sans abonnement, ou de celle des abonnés qui ont un crédit nul.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le service de téléphonie en ligne Skype revendique 250 millions d'utilisateurs mensuels. (MARIO TAMA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

"Allô, chéri ?" "Pour deux serpillières achetées, la troisième offerte !" Les utilisateurs de Skype pourront désormais voir s'afficher ce type de message sur leur écran, au cours de leurs conversations en ligne. Le service de communication Skype a commencé à diffuser, mercredi 13 juin, des publicités sur les écrans des utilisateurs. Ces publicités non sonores apparaissent dans la fenêtre Skype des internautes qui se servent de la version sans abonnement, ou de celle des abonnés qui ont un crédit nul.

"Nous sommes ravis de présenter nos publicités de conversation, qui sont une opportunité pour les responsables du marketing de toucher des milliers d'utilisateurs en ligne", a souligné Sandhya Venkatachalam sur le blog officiel de Skype (version anglaise). Mais plus que de serpillières, il sera question de communication, assure Skype. "Au cours de leurs appels audio, les utilisateurs verront des contenus qui pourront générer de nouveaux sujets de conversation pertinents pour les utilisateurs."

Publicités ciblées grâce aux données personnelles

Ces publicités sont un service offert aux annonceurs partout où Skype est disponible. Elles seront diffusées pendant les appels passés sur les applications Skype opérées via le système d'exploitation Windows de Microsoft, selon Sandhya Venkatachalam. Skype précise qu'il pourra utiliser des données comme l'âge, le sexe ou la localisation de ses utilisateurs pour mieux cibler les publicités diffusées.

Le service de téléphonie en ligne espère quadrupler le nombre de ses utilisateurs (aujourd'hui quelque 250 millions par mois) pour arriver au milliard, avait indiqué son directeur général, Tony Bates, en mai. Le responsable du groupe, acquis par Microsoft l'an dernier mais qui continue à être géré de façon indépendante, a souligné que l'essentiel de la croissance devrait venir des utilisateurs de Skype sur l'internet mobile, et de partenariats tels que ceux signés avec le réseau social Facebook.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Entreprises

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.