Renault : l'enquête sur Carlos Ghosn inquiète les salariés

Alors que leur patron, Carlos Ghosn, est la cible d'une enquête pour fraude fiscale au Japon, les salariés de Renault s'inquiètent parfois pour leur emploi.

FRANCE 2

Devant l'usine Renault de Flins-sur-Seine (Yvelines), les salariés étaient préoccupés dans la matinée du mardi 20 novembre. L'enquête visant Carlos Ghosn pourrait fragiliser l'entreprise, certains s'inquiètent pour leur emploi. En attendant de savoir si leur patron a fraudé, beaucoup ressentent également de la colère et "de l'énervement". Pour un représentant de la CGT Renault-Flins, le scandale est d'autant plus fort que l'entreprise a demandé des efforts de productivité au cours de ces dernières années.

Certains salariés de Nissan défendent leur patron

Au Japon, certains salariés du groupe Nissan prennent la défense de leur patron et de son bilan. "C'est lui qui a aidé Nissan à repartir", explique l'un d'entre eux. La justice japonaise étudie de près les revenus de Carlos Ghosn, tandis que Bercy déclare qu'il n'y a rien à signaler sur son dossier en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Carlos Ghosn, le PDG de Renault, participe à la présentation des résultats du groupe, le 10 février 2016, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).
Carlos Ghosn, le PDG de Renault, participe à la présentation des résultats du groupe, le 10 février 2016, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). (ERIC PIERMONT / AFP)