Les grands patrons français n'ont jamais autant gagné

Les salaires des grands patrons français ont augmenté. Les PDG du CAC 40 touchent en moyenne un peu plus de cinq millions d'euros par an, soit +14% en un an.

France 3

Bernard Charlès est le patron le mieux rémunéré de France. C'est le directeur général de Dassault Systèmes. Il doit toucher 24,6 millions d'euros pour 2017. Il est suivi de près par le fondateur de l'entreprise Rubis, Gilles Gobin, avec 21,1 millions d'euros. Avec ses 13 millions d'euros, le patron de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, continue d'occuper le podium malgré une diminution de sa rémunération pour 2017.

Des salaires déconnectés

Parfois, ces salaires mirobolants sont complètement déconnectés des résultats de l'entreprise. Exemple avec la société audiovisuelle Technicolor. En trois ans, son bénéfice net s'est écroulé et se retrouve dans le rouge. Sur la même période, la rémunération de son PDG a augmenté de 36%, pour atteindre près de 3 millions d'euros. Au siège du groupe, les salariés jugent cette augmentation malvenue. Dans l'ensemble, en 2017, les dirigeants du CAC 40 auront bien négocié leur augmentation : +14% en moyenne en un an, contre +4% pour leurs salariés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Carlos Ghosn, le PDG de Renault, participe à la présentation des résultats du groupe, le 10 février 2016, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).
Carlos Ghosn, le PDG de Renault, participe à la présentation des résultats du groupe, le 10 février 2016, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). (ERIC PIERMONT / AFP)