La polémique sur les horaires de travail enfle à La Redoute

L'entreprise projette d'effectuer un tirage au sort pour désigner ses salariés qui travailleront le soir dans son centre logistique. Une hypothèse évoquée lors d'une réunion avec les syndicats. Le point avec France 2.

FRANCE 2
Faut-il organiser le temps de travail par un tirage au sort et savoir qui travaillera le matin dès 6 heures ou finira le soir à 21h20 ? L'idée a du mal à passer chez des salariés de La Redoute qui pour beaucoup ne veulent pas terminer tard. "On se croirait à la loterie", lance un salarié au micro de France 2. "Jouer comme ça notre vie de famille par tirage au sort c'est compliqué", rétorque une autre.

Un effort jugé trop lourd

La direction veut réorganiser le temps de travail et mettre fin aux quelque 120 horaires possibles des salariés pour n'en garder que deux en semaine : de 6 heures à 13h20 ou de 14 heures à 21h20. Elle met en avant la nécessité de s'adapter au marché.
Aujourd'hui les clients commandent sur Internet à toutes heures du jour et de la nuit. L'objectif est donc de pouvoir prendre des commandes jusqu'à 20 heures pour préparer ensuite les livraisons promises dans les 24 heures. C'est un effort trop lourd pour les syndicats.
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Le siège de La Redoute, à Roubaix (Nord).
Le siège de La Redoute, à Roubaix (Nord). (BAZIZ CHIBANE / SIPA)