Ikea : une étudiante et son père placés en garde à vue après avoir mal scanné des articles

L'enseigne Ikea se retrouve jeudi 11 octobre au cœur de la polémique. En cause, une garde à vue pour "un code-barre" mal scanné. Explications...

Voir la vidéo
France 3

Cela peut paraître étonnant, mais c'est la règle : chez Ikea, lorsqu'on achète une boîte alimentaire, le récipient et le couvercle sont vendus séparément. Et au moment de payer aux caisses automatiques, gare à ceux qui oublieraient de scanner des deux côtés, le vigile est là pour les rappeler à l'ordre. C'est ce genre d'oubli qui a coûté un séjour en garde à vue à une étudiante et à son père.

Une aventure déconcertante pour beaucoup

Les faits remontent à début octobre. Ils se sont produits dans le magasin Ikea de Strasbourg (Bas-Rhin). Sur son compte Twitter, la jeune femme raconte : "Je dis au vigile que c'est ma faute, j'ai pas fait gaffe [...] le directeur regarde mon père et il répond : 'Oui, vous avez volé quoi ! [...] j'appelle la police'". Ils ont ensuite été placés en garde à vue pour vol à l'étalage. Au total, ils passeront trois heures au commissariat pour quatre couvercles à un euro pièce. Une mésaventure déconcertante pour de nombreux clients de l'enseigne. Face à ces réactions, la marque a finalement présenté des excuses et s'est engagée à retirer sa plainte.

Le magasin Ikea de Strasbourg (Bas-Rhin), le 15 février 2010.
Le magasin Ikea de Strasbourg (Bas-Rhin), le 15 février 2010. (MAXPPP)