Belfort : les syndicats de General Electric appellent à un pique-nique géant devant le tribunal de grande instance

Le juge a été saisi en référé par l'intersyndicale pour suspendre le plan social. L'audience publique débute à 14h.

Banderole déployée à Belfort le 22 juin 2019.
Banderole déployée à Belfort le 22 juin 2019. (SEBASTIEN BOZON / AFP)

Les syndicats de General Electric ont donné rendez-vous jeudi 27 juin aux salariés du groupe devant le tribunal de grande instance de Belfort pour montrer que c'est "tout un territoire qui entre en résistance", rapporte France Bleu Belfort-Montbéliard, mercredi 26 juin.

Les salariés s'invitent à l'audience

L'intersyndicale du site de Belfort a saisi la justice pour faire suspendre le plan social qui prévoit la suppression de plus de 1 000 emplois. L'audience publique commence à 14h. Les syndicats "invitent les salariés et les citoyens à venir assister à l'audience". "Il faut qu'on montre au tribunal que tout le monde est derrière nous, que ce plan doit être suspendu, que c'est tout un territoire qui entre en résistance", explique Philippe Petitcolin, délégué CFE-CGC de l'intersyndicale, à France Bleu Belfort-Montbéliard. À partir de 12h30, un pique-nique géant est organisé devant le tribunal.

Lors de l'audience, les syndicats souhaitent atténuer l'ampleur du plan social et veulent prouver que General Electric n'a pas fait tout ce qui était en son pouvoir pour maintenir l'activité. Il n'y a "aucun travail loyal et sérieux de GE", affirment les avocats des syndicats. De leur côté, les avocats de GE n'ont pas souhaité répondre aux demandes d'interview de France Bleu Belfort-Montbéliard.