Faillite : le matériel de milliers d'entreprises vendu aux enchères

Chaque année, des entreprises font faillite et leurs biens sont saisis, puis mis aux enchères.

France 2

Face à la foule, le commissaire-priseur doit prendre de la hauteur. Les 20 cuisines d'un magasin en faillite sont vendues aux enchères. Dans la salle, l'ancien dirigeant est présent. Les acheteurs sont des particuliers, mais aussi des professionnels, tous à l'affût de bonnes affaires.

Le tribunal de commerce a chargé un commissaire-priseur de la vente, car il n'y avait pas de repreneur. Le patron n'a pas eu le choix. Ses ventes avaient déjà baissé avec la crise et en décembre, le pont devant son magasin, très fréquenté, a fermé pour raison de sécurité. Ce fut le coup de grâce.

Les enchères démarrent à 10% du prix en magasin

"Cette cuisine tout équipée valait 13 000 euros. Les enchères commenceront à 1 300 euros", explique la journaliste de France 2. La vente aux enchères commence à 8 heures. Pour chaque cuisine, l'acheteur devra rajouter 12% pour le commissaire-priseur au moment de payer, un tarif fixé par l'État.
Chaque année, le matériel de milliers d'entreprises est vendu aux enchères.

Le JT
Les autres sujets du JT