Chômage : ces entreprises qui peinent à recruter

Lundi 1er juin, France 3 revient sur ces entreprises qui peinent à recruter. À Avoudrey, l'une d'entre elles a d'ailleurs créé sa propre école pour satisfaire ses besoins en matière de recrutement.

FRANCE 3

Les chiffres du chômage du mois d'avril sont tombés lundi 1er juin. 26 000 personnes de plus sont inscrites à Pôle emploi, pourtant certains secteurs peinent à recruter au point de former leurs futurs employés. À Avoudrey (Doubs), une entreprise sous-traitante pour les plus grands noms du luxe forme ces futurs employés. La perfection est exigée.

Tout le monde y trouve son compte

400 salariés formés en à peine quatre ans, cette école d'entreprise, c'est d'abord l'histoire d'une croissance exceptionnelle. Dans ce secteur rural, près de Besançon, impossible de trouver autant de maroquiniers qualifiés. Alors pour créer une école, tout le monde a mis la main à la poche : l'organisme de formation de la branche, mais aussi la région et Pôle emploi.
80% des anciens élèves ont été embauchés dans les ateliers. L'entreprise y trouve son compte. Son école lui coûte à ce jour 150 000 euros par an, soit moins de 1% du chiffre d'affaires. Devenu l'un des principaux employeurs de la région, le maroquinier continue à s'agrandir. Cette année encore, une centaine de futurs salariés seront formés dans son école.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un stand Pôle emploi lors d\'un forum pour l\'emploi, le 30 septembre 2014, à Villeneuve-d\'Ascq (Nord).
Un stand Pôle emploi lors d'un forum pour l'emploi, le 30 septembre 2014, à Villeneuve-d'Ascq (Nord). (PHILIPPE HUGUEN / AFP)