Cet article date de plus de neuf ans.

Mis en cause par les Etats-Unis, un haut responsable de BNP Paribas va quitter son poste

Georges Chodron de Courcel, directeur général délégué de BNP Paribas, va quitter son poste fin juin, alors que la banque est menacée d'une forte amende aux Etats-Unis.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Georges Chodron de Courcel, directeur général délégué de BNP Paribas, lors d'une conférence de presse à Paris, le 14 février 2013. (BERTRAND GUAY / AFP)

Les autorités américaines avaient demandé sa tête, mais la banque se refuse à faire le lien. Georges Chodron de Courcel, directeur général délégué de BNP Paribas, va quitter son poste le 30 juin, a annoncé jeudi 12 juin la banque.

Au début du mois, des sources concordantes indiquaient que l'établissement allait se séparer de son collaborateur pour tenter d'apaiser les Etats-Unis. Outre-Atlantique, la banque est sous la menace d'une forte amende - plus de 7 milliards d'euros ont été évoqués - et d'une suspension de ses activités, pour avoir enfreint un embargo en réalisant des opérations en dollars avec des pays comme l'Iran ou le Soudan.

BNP Paribas assure que ce départ a été acté[la] demande" de Georges Chodron de Courcel. Mais le régulateur bancaire de New York avait demandé il y a plusieurs mois le départ de cet homme, qui prendra prochainement sa retraite après 42 années passées au sein de la banque.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.