Alstom : en sauveur, l'État commande 100 TGV du futur

Bonne nouvelle pour les 9 000 employés d'Alstom, l'Etat passe commande de 100 TGV du futur d'ici fin juin. Un énorme contrat qui intervient avant la reprise du constructeur par l'allemand Siemens.

Cette vidéo n'est plus disponible

Le ministre de l'Économie a annoncé ce jeudi 22 mars une commande de 2,5 milliards d'euros, de quoi assurer la survie des usines françaises d'Alstom. "La décision est prise, elle sera effective. La commande des 100 TGV du futur aura lieu. Pour le site de Belfort (Territoire de Belfort) et pour le site de La Rochelle (Charente-Maritime) en particulier, je crois que c'était très important d'entendre que cette nouvelle-là était confirmée", a déclaré Bruno Le Maire.

Une commande qui devrait être signée avant l'été

Cette nouvelle rassure les salariés d'Alstom. Le TGV du futur n'est encore qu'une maquette, mais présente bien des intérêts pour la SNCF. Il coûtera 20% moins cher à l'achat, pourra accueillir beaucoup plus de passagers et consommera moins d'énergie. Les syndicats attendent la signature du contrat pour se réjouir. Selon le ministre de l'Économie, cette commande devrait être signée avant l'été.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le site d\'Alstom à Belfort en octobre 2016.
Le site d'Alstom à Belfort en octobre 2016. (SEBASTIEN BOZON / AFP)