Enquête : les nouvelles escroqueries de la finance

Publié
Enquête : les nouvelles escroqueries de la finance
Article rédigé par
France Télévisions

Téléphone offert, livraison de colis en attente ou même des propositions de formations… Toutes ces offres se révèlent être des arnaques financières. Les jeunes sont particulièrement visés par ces escrocs qui profitent de leur naïveté.

En ligne, ils affichent du rêve. Un discours séduisant pour les jeunes. Pour un jeune étudiant, tout commence par une vidéo d’un influenceur présentant les bénéfices du trading. Très vite, il s’inscrit également sur un site pour investir. "Pour moi ça ressemble au site de ma banque. Je peux voir les différents retraits ou dépôts que j’ai réalisé. J’étais plutôt rassuré parce que c’est quelque chose qui fonctionne, j’ai la main dessus, si je demande quelque chose ça se fait assez rapidement donc ça met quand même en confiance". Au début, tout se passe bien. En tout, il mise environ 8 000 euros qu’il effectue par virement bancaire aux quatre coins du monde. Une somme d’argent qu’il ne reverra jamais. Il n’aura plus de nouvelles des personnes avec qui ils étaient en contact. Il a porté plainte pour arnaque.

Une réelle emprise

L’AMS (Autorité des Marchés Financiers) reçoit de plus en plus de signalements d’étudiants tombés dans le panneau. Les journalistes ont réussi à prendre contact avec l’un de ces recruteurs. Il l’affirme, les formations sont fausses et il est chargé de faire payer des centaines d’euros par mois pour de faux conseils en investissement. Ainsi, il a piégé des dizaines de personnes, des amis, et même des proches. "C’était totalement une emprise psychologique"avoue-t-il. Les auteurs de ces escroqueries encourent deux ans de prison et 300 000 euros d’amende.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.