Cet article date de plus d'un an.

Nucléaire : la construction de nouveaux EPR pourrait favoriser l’embauche

Publié
Nucléaire : la construction de nouveaux EPR pourrait favoriser l’embauche -
Nucléaire : la construction de nouveaux EPR pourrait favoriser l’embauche Nucléaire : la construction de nouveaux EPR pourrait favoriser l’embauche - ()
Article rédigé par France 3 - S. Feydel, M. Anglade, L. Puech, F. Fontaine
France Télévisions
France 3

Le débat public sur le nucléaire est lancé et une première réunion a eu lieu jeudi 27 octobre à Dieppe. Les Français doivent dire s’ils sont en accord avec la construction de six nouveaux réacteurs nucléaires EPR. Un enjeu important, qui pourrait entraîner des dizaines de milliers de nouveaux emplois.

La filière du nucléaire envisage un nouvel avenir. Dans une usine de Framatome en Saône-et-Loire, les derniers contrôles sont en cours pour la cuve d’un prochain EPR. Une échographie centimètre par centimètre. Ici, seront construites les cuves de futurs EPR français annoncées par le président de la République. Grâce à cela, l’entreprise projette une activité 20 % supérieure l’année prochaine à celle en cours.

30 embauches par an

Une trentaine de personnes sont embauchées par an, comme Sébastien Lemperier, repéré aux championnats de France des soudeurs. "J’ai commencé une formation de soudeur étant jeune et le nucléaire était mon but", affirme-t-il. Et ce ne sont pas les seuls. À Estrablin (Isère), une PME fabrique des machines uniques pour le nucléaire, elle compte former plus d’alternants. Plus de 30 000 ingénieurs et techniciens seront nécessaires si la construction d'EPR se confirme.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.