Hausse des prix du gaz : le charbon, grand gagnant de la crise ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Hausse des prix du gaz : le charbon, grand gagnant de la crise ?
France 2
Article rédigé par
J.Bigard, B.Briffaut, A.Forget, A.Tribouart, M.Boyer, A.Bhat, L.Lavieille - France 2
France Télévisions

En pleine flambée des prix du gaz, de nombreux pays ont recours au charbon, plus économique pour produire de l'électricité. Les conséquences pour l'environnement sont toutefois mauvaises. 

Malgré la présence d'énergie verte, c'est bien le charbon qui a la cote après la crise du Covid-19. La Russie, l'Allemagne ou encore la Chine ont tous investi dans la production de centrales à charbon. Une hausse de 14 % a même été constatée en Chine, où le pays fait face à des pénuries. C'est également le cas en Inde, ou 70% de l'électricité provient du charbon. Les 13 jours de stock du pays ont fondu en seulement quatre jours.

Le charbon revient à la mode en Europe

Le continent asiatique n'est pas le seul à s'arracher le charbon. L'énergie revient également à la mode en Europe. Au Royaume-Uni, en Allemagne, en Italie mais aussi en France, où une hausse de 43% a été constatée dans la production de centrales à charbon. Le minerai noir profite de la flambée des prix du gaz cette dernière année. "Les prix du gaz ont atteint des niveaux historiquement très élevés", précise Philippe Chalmin, professeur à l'université Paris Dauphine-PSL. Cependant, cela pourrait avoir des conséquences désastreuses sur l'environnement. En effet, une centrale charbon rejette deux fois plus de CO² qu'une centrale à gaz.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.