Flambée des prix de l'électricité : "l'Etat protégera" les consommateurs, assure Barbara Pompili

Barbara Pompili a aussi incité à "consommer moins d'énergie", notamment en accélérant les travaux de rénovation et d'isolation des bâtiments soutenus financièrement par l'Etat.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, à l'Elysée à Paris, le 17 novembre 2021. (LUDOVIC MARIN / AFP)

"Quoi qu'il arrive, l'Etat protégera" les consommateurs face à la flambée des prix de l'électricité, en garantissant la limitation de la hausse à 4% pour les particuliers, même si cela doit lui coûter cher, a assuré la ministre de la Transition écologique, vendredi 3 décembre. "Ce n'est jamais une folie d'accompagner nos concitoyens dans des moments de crise", a déclaré Barbara Pompili sur BFM Business.

Selon des experts du secteur cités par Le Figaro vendredi, la promesse du gouvernement de limiter la hausse de l'électricité à 4% devrait coûter beaucoup plus cher que prévu à l'Etat, aux alentours de 12 milliards d'euros. Cette mesure, annoncée à l'approche d'une année électorale et en plein regain d'inquiétude sur le pouvoir d'achat, doit protéger les Français de la flambée des cours de l'électricité sur les marchés, alimentée par de nombreux facteurs, dont la reprise économique mondiale. Barbara Pompili a aussi incité à "consommer moins d'énergie", notamment en accélérant les travaux de rénovation et d'isolation des bâtiments soutenus financièrement par l'Etat, via le système Ma Prim'Renov.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Energie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.