Énergies : la taxation comme solution ?

Publié
Énergies : la taxation comme solution ?
FRANCE 2
Article rédigé par
D.Schlienger, P.Verdeau, C.Dalmar, M-C.Ide , L.Sabas - France 2
France Télévisions

Comme en Italie, Emmanuel Macron pourrait décider de mettre en place, en France, une taxation des profits réalisés par les grands groupes énergétiques. Cette mesure est souhaitée par le Parlement européen mais, pour l'instant, elle est très peu appliquée.

Les entreprises énergétiques vont dégager de gros bénéfices de l’augmentation du prix des différentes sources d’énergies ainsi que du gaz. Un profit supplémentaire qui pourrait atteindre 200 milliards sur la seule année 2022. Après un vote jeudi 19 mai au Parlement européen, ce dernier a encouragé les pays membres de l'Union européenne à taxer ces grands groupes. D’après le président de la commission environnement du Parlement européen : "C’est un principe de justice assez simple que d’aller chercher ces surprofits." Pour l’instant, le gouvernement français cherche d’autres solutions pour ne pas surcharger de taxes ces entreprises.

Une pratique peu répandue

Pour l’heure, on dénombre uniquement deux pays qui taxent ces hauts profits. La Roumanie est celle qui impose le plus avec 80 % de taxation alors que l’Italie compte passer à un taux de 25 %. Au Royaume-Uni, le Premier ministre Boris Johnson préfère miser sur l’investissement de ces entreprises dans son économie, plutôt que sur une éventuelle taxation. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.