Crise de l'énergie : les consommateurs redoutent de nouvelles hausses des prix

Publié Mis à jour
Crise de l'énergie : les consommateurs redoutent de nouvelles hausses des prix
France 3
Article rédigé par
F. Vallet, C. Becqwort, A. Peyrout, M. Birden, M. Semerjian - France 3
France Télévisions

Le bouclier tarifaire est effectif jusqu’à la fin de l'année 2022. D’ores et déjà, les consommateurs redoutent une augmentation des prix de l’énergie.

Depuis plusieurs mois, les Français surveillent leurs factures d’électricité et de gaz. Le bouclier tarifaire a permis, jusqu’ici, de limiter la flambée des prix. Mais pour 2023, une augmentation entre 10 et 15% est à prévoir. Les usagers redoutent cette nouvelle hausse. "C’est une grosse inquiétude. On essaie de penser à comment on va s’organiser, mais ce n’est pas évident", déplore une femme. 

Une hausse de 10% de la facture énergie ?

Le bouclier tarifaire a protégé les particuliers utilisant du gaz et de l’électricité.  Nadia Ziane, directrice du département consommation de Familles rurales, espère que cette hausse ne dépassera pas les 10%. "Elle serait complétée par une aide spécifique pour les plus précaires d’entre nous, via le chèque énergie", dit-elle. La Première ministre doit préciser, mercredi 14 septembre dans l'après-midi, les mesures prises par le gouvernement, et donc le reste à charge pour les consommateurs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.