Crise de l'énergie : les bonnes initiatives (ou pas) des mairies pour limiter la consommation dans les écoles

Publié Mis à jour
Crise de l'énergie : les bonnes initiatives (ou pas) des mairies pour limiter la consommation dans les écoles
FRANCE 2
Article rédigé par
T. Grosse, J. Boudier, C. Wormser, M. Beaudoin, C. Maillard, C. Krauskopff-Wolff - France 2
France Télévisions

De Limoges (Haute-Vienne) à Périers (Manche), les municipalités rivalisent d'inventivité pour faire diminuer la facture d'électricité. Reportage.

À Limoges (Haute-Vienne), la mairie a pris une décision radicale pour faire face à la crise de l'énergie, et ne compte pas revenir sur sa position. Ainsi, dans les écoles, malgré le froid qui s'installe sur la France, le chauffage ne sera pas rallumé avant la mi-octobre. La semaine dernière, dans certaines classes, des élèves ont ressenti des températures d'à peine 14°C. De quoi susciter la gronde des parents d'élèves.

Des polaires pour les élèves

"Quand il fait des températures de 14°C dans certaines classes [...], ils devraient faire quand même un juste milieu. Peut-être rallumer certains chauffages", estime Virginie Bourdeau, responsable parents d'élèves à l'école des Bénédictins. Économiser l'énergie tout en préservant les enfants du froid. À Périers, dans la Manche, le maire a, lui, décidé d'investir dans des polaires. Une solution qui laisse toutefois perplexes certains parents à l'heure de la sortie des classes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.