VIDEO. Salarié handicapé : à la rencontre de Yann, réceptionniste dans le Val-d'Oise

A l'occasion de la 18e semaine "Emploi et handicap", France 3 revient sur la difficulté des quelque dix millions de salariés handicapés à trouver leur place au sein de l'entreprise, même si certaines d'entre elles font des efforts.

Voir la vidéo
FRANCE 3
 
Atteint d'une maladie génétique de la peau, Yann Brehinier est réceptionniste dans un grand hôtel d'Enghien-les-Bains (Val-d'Oise). "Le client n'a pas à savoir que je suis handicapé, donc le sourire doit toujours être là", explique au micro de France 3 le salarié, qui a dû renoncer à son premier métier, maître d'hôtel, à cause de sa maladie.

"Un courage énorme"

Refusant de perdre son emploi et le contact avec la clientèle, Yann a immédiatement pensé à se reconvertir. Une décision saluée par son employeur. "Il faut un courage énorme pour arriver à venir travailler. C'est quelqu'un qui sert de modèle pour les collaborateurs avec qui ils travaillent", assure Philippe Derossi, adjoint au directeur des RH. Ce dernier précise : "Quand on emploie un travailleur handicapé au sein d'une entreprise, il devient fédérateur au niveau de son service."
Sur un total de 5 700 collaborateurs, le groupe hôtelier pour lequel travaille Yann emploie 200 travailleurs handicapés.
Le JT
Les autres sujets du JT