Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo A Marseille, la détresse des salariés d'Air France touchés par le plan social

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
EMILIE QUENO et MATTHIEU HAUVILLE - FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Air France est engagée dans une politique d'économie que les salariés vivent très mal. Des membres du personnel, qui ne veulent pas être identifiés, parlent de pressions quotidiennes venant de la direction.

Ce vendredi 4 octobre est une journée importante pour les salariés d'Air France. Direction et représentants du personnel ont entamé la réorganisation des services et du travail au sein du groupe, et examinent les 1 800 suppressions de postes au sol et dans les escales sur les 2 800 prévues. La réorganisation affectera fortement les bases de province, en raison du caractère saisonnier de l'activité, avec 188 suppressions de postes prévues à Marseille, 104 à Nice et 90 à Toulouse.

La compagnie aérienne est engagée dans une politique d'économie que les salariés vivent très mal, particulièrement à Marseille (Bouches-du-Rhône). Des membres du personnel qui ne veulent pas être identifiés parlent de pressions quotidiennes de la direction. Les médecins du travail parlent eux de dépression et d'irritabilité, dans les documents lus par nos confrères de France 3.

Ce sera la deuxième vague de suppressions de postes en deux ans du plan signé l'an dernier entre la direction et les syndicats. Ce plan a déjà entraîné une réduction de 5,3% des effectifs du groupe Air France-KLM entre juin 2011 et juin 2013, soit 5 600 personnes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Emploi

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.