VIDEO. La France attire toujours les entreprises étrangères

Si certaines entreprises suppriment des emplois, d'autres, comme AGCO, font confiance au savoir-faire et à l'environnement économique français et investissent dans l'Hexagone.

FRANCE 2

Des tracteurs américains made in France : l'entreprise AGCO a choisi, pour construire son nouveau modèle, une usine en Picardie. "Nous allons amener entre 2 500 et 3 000 tracteurs à la production de Beauvais", explique au micro de France 2 Richard W. Markwell, Pdg d'AGCO en France. Si la société avait d'abord choisi la Turquie, elle a changé d'avis après avoir fait les comptes.
"On a surtout un savoir-faire, c'est peut-être pour ça qu'on a été choisi", déclare un employé. Un salarié turc coûte 30% moins cher qu'un salarié français, mais l'usine picarde est plus moderne, plus performante et plus productive que ses homologues turques. Construire dans l'Hexagone coûtera donc moins cher à AGCO.

"Les compétences des gens, la souplesse de l'usine"

"Il ne faut pas regarder uniquement la main-d'œuvre. C'est une partie du coût d'un tracteur, mais ce n'est pas la seule. Il faut aussi regarder les compétences des gens, la souplesse de l'usine",  indique Richard W. Markwell. Pour moderniser la production, le groupe américain a investi dans l'usine picarde 300 millions d'euros en cinq ans.

Le JT
Les autres sujets du JT