VIDEO. Conférence sociale : Hollande défend le "dialogue social"

Cette méthode favorise le compromis, fondé sur le donnant-donnant", estime le président, critiquant le boycott de la CGT et de FO.

Alors que la CGT et FO ont annoncé, lundi 7 juillet, le boycott de la deuxième journée de la conférence sociale, François Hollande a défendu le dialogue social. Tandis que le numéro un de la CGT, Thierry Lepaon, a déclaré"le Premier ministre ne mérite pas notre présence à ses côtés", le chef de l'Etat s'est évertué à vanter la méthode du gouvernement.

"Nous devons tous être rassemblés pour agir"

Selon lui, ce procédé "ne peut être ni une perpétuelle surenchère, ni un discours incantatoire". Et d'ajouter : "Cette méthode a des vertus parce qu'elle permet d'avoir un calendrier de réformes, un cadre commun. Elle favorise le compromis, fondé sur le donnant-donnant."

"Nous ne partageons pas forcément, sur les mêmes sujets, les mêmes positions", a reconnu le chef de l'Etat. Mais "chacun doit être à sa place et nous devons tous être rassemblés pour agir, a-t-il poursuivi. Cette méthode n'a de sens que si les parties prenantes vont jusqu'au bout de leurs engagements."

François Hollande , à Paris, le 7 juillet 2014.
François Hollande , à Paris, le 7 juillet 2014. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)