VIDEO. Propos de Macron sur les fainéants : "Ça nous rappelle des déclarations à l'emporte-pièce de monsieur Sarkozy", souligne Laurent Berger

Invité de franceinfo mardi, le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, réagit aux propos qu'a tenu Emmanuel Macron en Grèce, et affirme qu'"on a le droit d'être en désaccord sans être ringard, nul ou fainéant".

FRANCEINFO

"Je ne céderai rien, ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes", a déclaré vendredi 8 septembre Emmanuel Macron lors d'un discours à Athènes. Pour Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT, invité de franceinfo mardi 12 septembre"faire des déclarations comme ça et faire des coups de mentons, ça nous rappelle des trucs, des déclarations à l'emporte-pièce de monsieur Sarkozy" a t-il réagi. 

"Ce n'est pas de nature à apaiser le débat et à discuter sur le fond"

"J'ai le sentiment d'un jeu d'acteur. Ce n'est pas le rôle d'un président. Monsieur Macron a été élu sur une volonté d'optimisme et une bienveillance", a-t-il ajouté. "On a le sentiment que l'ambition c'est de monter les uns contre les autres comme on a connu parfois dans le passé avec d'autres présidents de la République", regrette Laurent Berger.

Je trouve que c'est inapproprié.

Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT

à franceinfo

"Ce n'est pas de nature à apaiser le débat et à discuter sur le fond. On a le droit d'être en désaccord et ça ne fait pas de ceux qui sont en désaccord des ringards, des nuls ou des fainéants", tempère t-il.