Un simulateur permettant d'évaluer le coup d'un licenciement fait polémique

Un dispositif permettant d'évaluer le coup d'un licenciement abusif crée la polémique. D'autant que ce simulateur d'indemnités prud'homales est hébergé sur le site officiel service-public.fr.

Voir la vidéo
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Calculer le coût d'un licenciement abusif en quelques secondes, c'est désormais possible grâce à un simulateur mis en ligne par le gouvernement. Il suffit de renseigner l'ancienneté du salarié. Un calcul rendu possible depuis que les ordonnances sur le Code du travail encadrent les indemnités prud'homales. Certains patrons l'assurent, le nouveau simulateur va changer la vie des entreprises pour licencier sans cause réelle ni sérieuse.

Une provocation ?

Pour les syndicats en revanche, le simulateur est une provocation. Le licenciement abusif, rappelle-t-il, est puni par la loi. "Je trouve ça totalement scandaleux. Le gouvernement, en mettant ça en ligne, incite, montre que les entreprises peuvent maintenant licencier de façon abusive, en ayant finalement des risques contenus", déplore au micro de France 2 Éric Scherrer, syndicaliste UNSA. Joint par téléphone, le ministère du Travail précise que le simulateur respecte l'un des objectifs des ordonnances : donner plus de visibilité sur le licenciement aux employeurs et aux salariés.

Le JT
Les autres sujets du JT
La façade du conseil des prud\'hommes de Paris, le 23 mars 2015.
La façade du conseil des prud'hommes de Paris, le 23 mars 2015. (MAXPPP)