:l'éco, France info

VIDEO. Ruth Cernes Fagebaume : "Avoir une vision réelle de l'égalité femme-homme"

Invitée de Stéphane Dépinoy dans ":l'éco", Ruth Cernes Fagebaume, Directrice générale de Monster France et Europe du Sud, est venue parler de l'index d'égalité femme/homme mis en place dans les entreprises de plus de 1000 salariés. 

Franceinfo

Pensez vous que cet index d'égalité femme/homme est susceptible de faire enfin progresser la situation des femmes en terme de salaires, de promotions ? 

"Cet index est entré en vigueur aujourd'hui sachant que la première loi qui concerne l'égalité homme/femme date de 1972. Cela veut dire que l'intention existe depuis longtemps et ce que change cet index c'est qu'il est extrêmement précis. Il rentre dans les détails, il donne des points et ça permet donc de voir les choses. Une fois que l'on voit les choses, on sait et on décide" explique la directrice générale de Monster. 

C'est une photographie de la situation dans les entreprises et elle permet de voir si les augmentations de salaires par exemple sont également réparties. "Exactement, les augmentations aussi bien que les promotions ou la présence des femmes dans un niveau élevé de la hiérarchie. On a grâce à cet index une vision réelle de la situation et ensuite on choisi d'agir ou pas, c'est la liberté des entreprises"  ajoute Ruth Cernes Fagebaume. 

Un choix de ne pas agir qui peut coûter cher à l'entreprise..."C'est une liberté qui coûte un peu cher, jusqu'à 1% de la masse salariale si l'entreprise n'est pas entrée dans les clous sous trois ans" détail-t-elle.

La question AFP : Dans quelle mesure l'intelligence artificielle peut elle aider à la recherche d'emploi sur internet ? 

"Elle a beaucoup d'avantage quand elle est faite de manière précise avec un objectif clair. Concrètement quand on regarde des CV on a dix à quarante secondes pour le lire, on a forcement un biais. A-t-on besoin de réduire ce biais dans l'entreprise ? Si oui et qu'il faut mettre des critères objectifs alors oui l'intelligence artificielle peut aider" répond la dirigeante de Monster France et Europe du Sud. 

L'interview s'est achevée sur "Je te donne" de Jean-Jacques Goldman et Michael Jones.