Cet article date de plus de sept ans.

Être recruté sans CV

Avec le recrutement par simulation, les candidats ne sont pas jugés sur leurs diplômes ou leurs expériences professionnelles mais uniquement sur leur motivation et leurs capacités à exercer leur futur métier.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.

Midi-Pyrénées expérimente l'embauche sans Curriculum Vitae : le reportage de Pascale Lagorce et de Fréderic Desse.

Les aptitudes d'abord

"Aujourd'hui, pour tenir un poste de travail, il faut bien sûr des savoirs, mais aussi des habiletés" estime Maryvonne Le Liboux, responsable de la mission recrutement par simulation de Pôle emploi.Les "habiletés", ce sont toutes les aptitudes que l'on a développé dans ou en dehors de sa vie professionnelles, qui ne transparaissent pas forcément dans un CV, mais qui sont nécessaires pour réaliser un travail. Par exemple : "savoir communiquer, travailler en équipe, s'adapter, travailler sous tension, savoir respecter des normes et des consignes, maintenir son attention dans la durée".

Quels sont les avantages ?

Grâce à cette méthode de recrutement, les publics qui ne sont pas habituellement recherchés par les entreprises ont des chances d'être sélectionnés. Par exemple : les jeunes sans qualification, les femmes sur les métiers dits masculins, les demandeurs d'emploi longue durée, les autodidactes, les personnes handicapées, les seniors... La méthode permet ainsi de réduire les différentes formes de discrimination tout en préservant les exigences professionnelles des recruteurs.

  •     On ne vous demandera pas de CV, pas d'expérience dans le métier. Ce sont vos habiletés qui seront prises en considération.
  •     En ne tenant pas compte de la qualification et de l'expérience, la méthode de recrutement par simulation vous permet d'accéder à des métiers ou des secteurs auxquels vous n'avez pas accès dans les procédures classiques de recrutement.
  •     Tous les candidats qui disposent des habiletés attendues pour le poste sont reçus par l'entreprise pour l'entretien de motivation.

Comment ça marche ?

Si vous êtes intéressé par une offre d'emploi indiquant "méthode de recrutement par simulation", vous vous engagez alors dans un processus en plusieurs phases :

  •     Une réunion d'information sur l'entreprise et le poste.
  •     Une participation à la séance d'évaluation pour les personnes intéressées.
  •     Si vous disposez des habiletés requises, vous aurez un entretien de motivation avec l'entreprise qui recrute.

Des exercices de simulation

Concrètement, des postes de travail sont recréés, validés par les salariés de l'entreprise. Chaque candidat réalise, seul ou en groupe, une tâche avec un ensemble d'actions concrètes : il doit respecter les consignes et obtenir un résultat précis, en termes d'organisation et de prise de décision.Il peut donc à ce niveau-là démontrer ses aptitudes pour le poste. S'il donne satisfaction, il passe ensuite en entretien de recrutement. S'il est retenu, il peut même bénéficier d'une formation (contrat d'apprentissage, de professionnalisation, formation courte préalable à l'embauche) ou d'une adaptation à l'emploi proposé.Fin 2009, il existait 115 sites "plateformes de vocation" avec au moins un site par département. 120 séances métiers sont mises en ?uvre au sein des PVF. Par exemple, celle du 20ème arrondissement à Paris évalue les jeunes dans les métiers de l'hôtellerie, la restauration et la sécurité.

Quels sont les résultats ?

Généralement, ce sont les grandes entreprises qui l'utilisent (Airbus, Boeing, PSA, Leroy-Merlin, France Telecom, Monoprix...), mais les PME se laissent aussi tenter.La méthode suscite de plus en plus d'intérêt, en particulier face à des recrutements en nombre ou pour pallier une pénurie de main-d'?uvre, comme dans le BTP, l'hôtellerie-restauration, la grande distribution, l'agriculture, la banque... (Préparateur de commandes, ouvrier nettoyeur de locaux, aide à domicile, gardien d'immeuble, aide ménager, employé de libre service...)56 % des candidats réussissent les évaluations qui se déroulent sur les plates-formes de vocation ciblées en fonction des métiers.

Rédigé par La rédactionPublié le 29/05/2012Mis à jour le 27/02/2014

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Recrutement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.