Plan de départ volontaire du gouvernement : les réactions

Le nouveau plan de départs volontaires du gouvernement pour les fonctionnaires a suscité des réactions contrastées dans le monde politique et chez les principaux syndicats.

FRANCE 3

Le gouvernement vient-il d'ouvrir un nouveau front syndical ? Si l'objectif de réduction d'un nombre de fonctionnaires était connu, la méthode, un plan de départs volontaires a surpris les syndicats : colère de la CGT. "On fait une annonce fracassante devant les médias, qui n'a été discutée nulle part", s'insurge Jean-Marc Canon, Sécretaire général de la CGT-UGFF. La CFDT se dit ouverte à la discussion, mais s'interroge sur les modalités de ce plan.

Des réactions contrastées

Dans les couloirs de l'Assemblée nationale, la mesure suscite des réactions contrastées. La France insoumise dénonce une purge, et s'inquiète de l'augmentation du nombre de contractuels. À l'inverse, la droite estime que le gouvernement ne va pas assez loin : elle réclame trois fois plus de suppressions de poste. Les syndicats se réuniront mardi 6 février pour décider d'une éventuelle journée de mobilisation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Gérald Darmanin et Edouard Philippe lors d\'une conférence de presse, à Paris, jeudi 1er février 2018. 
Gérald Darmanin et Edouard Philippe lors d'une conférence de presse, à Paris, jeudi 1er février 2018.  (JACQUES DEMARTHON / AFP)